Vagues à l’âme

C’est, dit-on, la duchesse du Berry qui, se rendant à Dieppe en 1822 accompagnée de sa cour, lance la mode des vacances au bord de la mer. Trouville devient la première station balnéaire du nord sous le second Empire et la côte Normande est désormais innoculée à tout jamais du mal des temps modernes, le tourisme, transformant ses villages de pêcheurs en villages de vacances. Voici du moins l’un des thèmes sous-jacents de l’exposition Impressionists by the Sea de la Royal Academy, qui rassemble des petits tableaux de grands maîtres et de moindres noms, tous ayant séjourné sur la côte et documenté un grand moment de l’histoire: celle des premiers bains de mer. L’huile d’Eugène Isabey, The Beach at Granville, 1863 est marquante de réalisme grisâtre des plages de la Manche. Là s’y trempent des jeunes femmes en jupon, apeurées par les vagues de la mer qui s’agite. Le vent s’est levé, le ciel est couleur d’orage et on devine déjà la pluie derrière les bateaux, à l’horizon. Un souffle de panique passe sur la plage, les femmes se pressent aux cabines de change, les capotes virelvoltent, le bleu, blanc et rouge des drapeaux et des robes flottantes se mélangent à la lumière verdâtre de l’orage et au noir menaçant des falaises en arrière-plan. Habituée aux scènes de marins-pêcheurs ou de naufragés bataillant contre les éléments naturels, le spectacle de ces parisiennes affolées sur la plage me fait sourire, et je souhaite, pour un instant, qu’on ait laissé intact le charme sauvage et nu des côtes de Basse-Normandie.

boudin-final.jpgLa ‘peinture claire’ d’Eugène Boudin et l’impressionisme naissant de Monet témoignent le mieux du côté frivole et artificiel des villes côtières à la mode. Avec L’impératrice Eugénie sur la Plage à Trouville, Boudin dépeint de quelques coups de pinceaux une ribambelle de robes moussantes, d’ombrelles et de chapeaux à fleur traversant la route qui mène à la plage. La Plage à Trouville de Monet est typiquement baignée de soleil et parsemée de dandies et de jeunes bourgeoises a l’abri de la chaleur et des regards, attendant patiemment les quelques distractions de la nuit.

Cependant, la beauté naturelle alentour reste, selon moi, le véritable sujet d’inspiration des peintres venant séjourner sur la côte Normande. ombres-sur-la-mer-monet-final.jpgLes Ombres sur la Mer de Monet me renvoit plusieurs années en arrière, admirant l’océan du haut d’un rocher, au soleil couchant. L’impression est là, les reflets violets de la côte ombragée se mèlent à la palette bleue et dorée du ciel et au turquoise de la mer. En s’éloignant de quelques pas du tableau, on se sent transporté tout là-haut, face au vent, surplombant la mer et la terre entière.

whistler-rain-and-sea.jpgQuelques années avant Monet, Courbet vient découvrir la Normandie. J’ai enfin la chance de pouvoir admirer quelques-uns de ses paysages de mer, dont une version de la célèbre série La Vague. Jurassien d’origine, la mer le fascinait et ces quelques toiles montrent l’effet quasi-mystique du grand bleu sur le peintre. Son réalisme habituellement solide et cru se fond, dans L’Eternité, au romantisme des ciels mouillés et pâles de Whistler, son ami et mon peintre anglais préféré. Je reste longuement les yeux fixés sur Sea and Rain: Variations in Violet and Green et je finis par confondre la mer avec le ciel, l’eau avec le sable, le bleu avec la grisaille. Le monde n’est qu’un effet d’optique et même l’homme sur la plage semble se laisser happer par la brume et la marée montante.

http://opus-all.paris.iufm.fr/ecritatel/atel_0/oper/textes/meditation.htm

http://www.royalacademy.org.uk/exhibitions/impressionists/

Advertisements

~ by lavivette on August 13, 2007.

One Response to “Vagues à l’âme”

  1. Un grand merci pour cet excellent article et ces superbes oeuvres
    amicalement
    Gilles

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: